Site qualitatif de partage et d'aide à la mobilité internationale : carnets et photos de voyages, dossiers spéciaux destinations, liens et outils, trucs et astuces voyage, sensibilisation à l'environnement...

Vous êtes ici : Accueil >> Mes voyages >> Carnets de voyages >> Asie >> Việt Nam >> Le Sud >> Hồ Chí Minh Ville 1/2


Le Sud : Ho Chi Minh Ville 1/2

Hotel de ville de nuit | City hall by night


Sommaire

Rappel climat

Meilleure période pour visiter

Direction : Sài Gon (pour les sud-vietnamiens), Hồ Chi Minh Ville (HCMV, pour les autorités, nom officiel) 1/2

Données touristiques... Hồ Chí Minh Ville



Rappel climat...

Le Sud est plus tropical avec des températures variant entre 25 et 35°C. Il y fait très chaud de Mars à Mai. La saison des pluies dure de Mai à Novembre. Ce sont des pluies intermittentes, de courte durée qui sont souvent très attendues pour rafraîchir l’atmosphère.

Retour haut de page

Meilleure période pour visiter...

De Décembre à Avril.

Retour haut de page

Direction : Sài Gon (pour les sud-vietnamiens), Hồ Chi Minh Ville (HCMV, pour les autorités, nom officiel) 1/2

Contexte... S-A-I-G-O-N !!! \o/

Nous y voilà ! La fameuse... la grandiose... la dynamique... la sulfureuse... HCMV ! La ville aux 259 quartiers, 58 communes et 5 cantons ! A la base je vous avoue que j’appréhendais cette immense ville, capitale économique du Việt Nam, ancienne capitale de la Cochinchine, avec ses plus de 7 millions d’habitants, leur plus de 8 millions de scooters, la chaleur constante et étouffante... mais en fait, on ne peut qu’en tomber amoureux ! Et pourtant j’y suis arrivée en période de préparatifs pour le Tết, donc la population (venue de toutes les provinces alentours pour faire leurs achats) et les scooters y étaient à leur maximum !

Quelques jours avant le Tết 2009 | Some days before the 2009 Tet

Retour haut de page

Culture... le Tết : nouvel an vietnamien, fête de la première aurore

Calculé selon un calendrier luni-solaire utilisé depuis plus de 4600 ans par les vietnamiens, il est basé sur les coutumes chinoises mais en diffère légèrement. Le calendrier grégorien (solaire) utilisé en occident a été adopté par tous les pays du monde, Việt Nam inclus, et n’a pas pour autant évincé le calendrier luni-solaire, mais est venu en superposition. C’est pour cela que vous verrez souvent « Chúc Mừng Năm Mới » (« bonne nouvelle année », en vietnamien), suivi de l’année en cours du calendrier grégorien, que ce soit pour le nouvel an solaire ou lunaire. C’est ainsi que les « deux nouvelles années » sont fêtées. Cependant, le Tết revêt un caractère sacré dédié au renouveau mais surtout au retour sur terre des ancêtres durant le premier jour de la nouvelle année lunaire et est donc de loin la fête la plus importante au Việt Nam. Il marque la fin d’un cycle de la nature. C’est à la fois la fin de l’hiver et le début du printemps – la saison sacrée du renouveau universel, animal et végétal.

Le Tết commence donc le premier jour du premier mois de l'année lunaire et peut différer d’une journée avec le nouvel an chinois selon le point d’observation. Chaque nouvelle année n’est pas un nombre qui augmente de 1, mais est représentée par un des 12 signes du zodiaque chinois qui reviennent toujours dans le même ordre. Un de ces signes diffère cependant, il s’agit du Lapin, remplacé au Việt Nam par celui du Chat. Il existe plusieurs légendes expliquant cette énigmatique différenciation et tournent toutes autour de l’homophonie entre ces deux mots dans la langue chinoise et la langue vietnamienne ou alors une course pour arriver le premier avec de nombreux vilains tours à la clé, qui expliquent notamment pourquoi le rat et le chat sont ennemis... !

Joyeux Têt 2009 | Happy Tet 2009 | Chúc Mừng Năm Mới 2009!

Les rites du Tết commencent une semaine avant la nouvelle année lunaire. Pour l'occasion, les familles préparent des fleurs. Les plus achetées sont au Sud les branches d'abricotier (canh maï) aux fleurs jaunes, et au Nord les branches de pêcher (canh dào) aux fleurs roses. Les femmes préparent des "banh chung" (gâteaux de riz farcis de viande et d'haricots), des fruits et légumes confis pour les amis et la famille à qui l’on va rendre visite. Non sans oublier les âmes revenantes que l'on va couvrir de fleurs et de fruits sur l'autel. Comme le jour du Tết est le jour où on accueille les ancêtres, la maison doit être parfaitement rangée et nettoyée pour rendre le foyer le plus accueillant possible.

Pour rendre visite aux proches, la vigilance est de rigueur, car c’est la première personne à partir du Tết et donc de minuit, qui rentre dans la maison, qui va donner la chance ou la malchance aux habitants de la maison et ce pour tout le reste de l'année. Ainsi, une personne riche et respectée apportera le bonheur tandis qu’une personne de basse classe et mal-aimée apportera le malheur. Une astuce consiste à ce que le chef de famille sorte de sa maison à minuit pour y rentrer aussitôt après ! Il est aussi conseillé de ne pas se disputer ce jour-là.

Pour les festivités, la décoration de l'habitat est une chose importante. La maison sera protégée contre les mauvais esprits par une branche de pêcher, d'abricotier ou de prunier en fleurs et habillée de rouge et d'or, ces couleurs symbolisant un porte-bonheur. La plupart de ces ornements sont des feuilles de papiers rouges avec des inscriptions dorées. Selon la légende, le rouge, couleur agressive, était censé protéger la maison contre un monstre arrivant à chaque nouvelle année.

La veille et le jour-J, le bruit est de rigueur pour faire fuir les mauvais esprits qui sont également effrayés par la lumière. Autrefois, l'explosion des pétards était chose courante mais cette pratique a été interdite il y’a peu pour des raisons de sécurité. Et puis n'oublions pas la fameuse danse du dragon (mua lan), symbole de force et puissance sans laquelle le Tết ne serait pas le Tết !

Retour haut de page

Vous y verrez... le Paris de l’Extrême-Orient

Sài Gon a été connue pendant des années comme le « Paris de l'Extrême-Orient », bénéficiant d'un urbanisme espacé à la française. Les fans d’architecture en prendront plein les yeux avec tous les bâtiments de style français qui ornent notamment le district 1, l’incontournable, où se trouvent entre-autres les splendides : Hôtel de ville, Grande Poste centrale, Opéra/Théâtre municipal, Cathédrale Notre-Dame... Sans oublier les galeries d’Art en plein air, les boutiques de luxe, les boutiques d’Art, les autres boutiques plus modestes où vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin ou rêvez.

Galerie d'Art en plein air | Outdoor Art gallery

Vous trouverez facilement des restaurants qui proposent des menus français, franchement délicieux, à des prix défiant toute concurrence. Alors je pense aux français lisant ces lignes et se disant qu’ils ne vont pas au Việt Nam pour se retrouver à Paris ! Hồ Chí Minh Ville n’a absolument rien à voir avec Paris, le dépaysement sera total, soyez-en sûrs ! En dehors du district 1 qui a gardé les traces les plus voyantes de la colonisation, tout le reste est propre au Việt Nam. Je pense aussi aux français qui, comme je l’ai fait, ont voyagé un petit moment au Việt Nam et finissent, malgré la nourriture vietnamienne délicieuse, par rêver de nourriture française ! Je pense, pour finir, aux non-français, qui au Việt Nam, pourront contempler un héritage de la « french-touch ».

Cathédrale Notre-dame et Grande Poste centrale | Notre Dame Cathedral and Central Post Office

Retour haut de page

A noter... HCMV : des projets d’envergure au détriment du patrimoine culturel

Cependant, Hồ Chí Minh Ville n’a pas grand-chose à voir avec Paris, pour ne pas dire « rien », ce qui reste une très bonne nouvelle ! Mais la ville, via le district 1, le district central abritant le quartier des affaires, va ressembler de plus en plus à Hong Kong... Malheureusement, ils ont prévu de raser les quelques maisons parfois multi-centenaires ayant survécu jusque-là à l’urbanisation massive du quartier des affaires. Ils ont pour projet de faire du port d’Hồ Chí Minh Ville, également dans ce district, le port incontournable d’Asie, devant ceux de Singapour et de Hong Kong. Le tout au détriment de leur patrimoine culturel. C’est fort dommage.

Port d'Hồ Chí Minh Ville | Hồ Chí Minh City port

Retour haut de page

Contexte... un été éternel saturé d’humidité

Sachez qu’à Hồ Chí Minh Ville, il fait toujours chaud... très chaud. J’y étais de fin janvier à fin février et il y régnait une chaleur étouffante. Les nuits sont à peine plus fraîches. Quand une pluie de mousson s’abat pendant une demi-heure, la fraicheur qui s’en suit est une bénédiction ! N’ayez donc pas peur des pluies qui peuvent tomber, aussi impressionnantes soient-elles. Mais évitez cependant d’y aller en pleine période de mousson, où les inondations peuvent non seulement mettre fin à votre séjour, mais aussi comme vous le savez, se révéler très dangereuses. Prévoyez une crème solaire très haute protection mais aussi un anti-moustique dès la tombée de la nuit. Moustiques qui jusque-là ne sont pas légion.

Très belle fontaine | Very nice fountain

Retour haut de page

A noter... le musée des vestiges de la guerre... âmes sensibles s’abstenir.

Si vous avez prévu d’aller faire un tour au musée des vestiges de guerre, soyez-y préparés. Vous y verrez à l’extérieur, des chars, des hélicoptères et autres objets d’artillerie lourde et à l’intérieur, une salle dédiée à la propagande anti-guerre, un nombre incalculable de photos surtout de la guerre entre le nord et le sud, avec les conditions de détention des prisonniers etc... mais aussi de l’après-guerre, avec les effets des agents chimiques diffusés par les américains sur les vietnamiens. Cela devient vite insoutenable.
Si vous prenez la peine d’y lire l’histoire et de comprendre le sens des photos affichées, vous noterez une version quelque peu... même très... orientée pro-communisme. Cela n’empêche pas un contenu véridique. A chacun de prendre ce qu’il y a à prendre pour devoir de mémoire envers les millions de vietnamiens morts et soldats américains tués durant la guerre du Việt Nam, et de laisser le reste. Bien évidemment, les dérives des viêt-cong envers les vietnamiens du sud et les soldats américains, ne sont pas mentionnées. Notez qu’à Hồ Chí Minh Ville, vous verrez plus de mendiants (rares dans le nord et le centre), souvent des victimes de la guerre, mutilés voire déformés/défigurés. Il faut le savoir et s’y préparer.

Un prisonnier sud-vietnamien | A South Vietnamese prisoner

Retour haut de page

Culture... l’après-guerre : une économie en peine mais qui s’ouvre au tourisme et aux IDE (Investissements Directs Etrangers)

Après la chute de Sài Gon en avril 1975, le Nord Việt Nam, victorieux, ferme le pays et impose rapidement son régime policier au Sud : dissolution de l’administration et instauration du socialisme bureaucratique, enfermement dans des "camps de rééducation" des anciens fonctionnaires, de l’élite du Sud (intellectuels, écrivains, artistes ...) et de leurs familles. Beaucoup mourront dans ces goulags.

Nombreux sont ceux qui fuient alors le pays. C’est le début de la tragique histoire de ces boat people qui s’embarquent sur des rafiots pourris en direction de Hong Kong, de la Thaïlande, de la Malaisie et des Philippines. Plus d’un million de personnes prennent le chemin de l’exil et beaucoup périssent en mer.

L’engagement du Việt Nam contre le régime de Pol Pot et l’invasion du Cambodge en 1979 provoquent les foudres de la Chine. Le Việt Nam mobilise une énergie et des moyens importants dans ces guerres. Pendant dix ans, le Việt Nam occupe le Cambodge, suscitant l’hostilité de la population. Lorsque les soldats d’ Hà Nội évacuent le Cambodge, le Việt Nam se retrouve en paix, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale.

Face aux difficultés économiques croissantes, le régime se transforme, en suivant l’exemple soviétique de la glasnost et de la perestroïka. Lentement, les frontières s’ouvrent aux touristes et hommes d’affaires étrangers, les réformes économiques s’accélèrent, la liberté de parole et de comportement est tolérée, mais sous la surveillance d’une police omniprésente et corrompue.

Largement inspiré de la dernière partie de cet article du Comité Suisse - Việt Nam pour la liberté et la démocratie (COSUNAM), avec leur aimable permission.

Mon avis : investir au Việt Nam est une excellente idée compte tenu de la croissance encourageante du pays et de sa position stratégique. Les vietnamiens sont soit déjà très qualifiés soit complètement ouverts à la formation qu’ils assimileront parfaitement et rapidement. Ils travaillent plus lentement que ce à quoi nous pouvons êtes habitués en occident, mais fourniront un travail de haute qualité. C’est d’ailleurs sur ce créneau que je conseille d’investir au Việt Nam : la qualité... Mais avant d’investir au Việt Nam, prenez soin de parfaitement vous renseigner sur la manière dont les choses marchent là-bas. Vous aurez besoin d’une personne de totale confiance à qui vous fier en ce qui concerne les traductions, la législation, la comptabilité et les « coutumes locales »...

Retour haut de page

Données touristiques... Hồ Chí Minh Ville

Retour haut de page




Vos commentaires


[Nombre de commentaires : 8 - Ajouter un commentaire]

# Nora 13/05/2011 - 04:11

Superbes photographies, j'ai beaucoup aimé le Viet Nam, il est vrai qu'à HCMV la circulation et les nombreux scooters sont impressionnants. Les nombreux changements depuis ma visite en 1995 sont flagrants et surprenants.

# phapbalo 20/12/2011 - 20:06

C'est une vision un peu idéalisée de Sai Gon... ici peu de gens disent encore Ho Chi Minh...
Juste une remarque, c'est à mon avis la période la plus sympa pour visiter Sai Gon, les 15-20 jours avant le Têt, l'effervescence de la ville va crescendo, les décorations de la ville, les mises en scène, les danses de la licorne surtout à Cho Lon la ville Chinoise devenue banlieue de Sai Gon donnent à la ville un visage de fête avant la fête. Et bien sûr les marchés aux fleurs gigantesques.
Pour le reste y passer quelques jours de vacances et y vivre c'est très différent, j'y vis maintenant depuis 6 ans et j'aime bien cette ville bourrée de défauts !

# David Sacavoyages 02/01/2015 - 12:15

Coucou,

Je viens de découvrir ce site via une recherche googleante, je découvre l'article portant sur le VietNam que je trouve intéressant et joliment arrangé.

Mon regard s'est porté sur les minorités ethniques du Nord.

Bien à vous, David de Sacavoyages

# Vietnam Original Travel 01/07/2016 - 03:19

Merci de cet article complet et enrichissant.
De très belles photos aussi !

# circuit Vietnam Cambodge 05/07/2016 - 12:21

Bonjour, Je viens de lire votre article. Je le trouve très intéressant. C'est très utiles pour ceux qui souhaitent découvrir le Vietnam, surtout au Sud

# excursion au Vietnam 08/07/2016 - 10:57

Ton article est très enrichissant sur la période du Tet dans cette grande ville qui est aussi extremement dynamique.

# voyage au Cambodge 23/07/2016 - 10:07

Merci bcp pour le partage et les infos. Vietnam est mon voyage de rêve. Bonne journée du Cambodge !!!

# Banh Mi's fan 09/08/2016 - 12:16

Article soigneusement rédigé! Merci pour ces infos bien précieux !!!
Et si jamais vous voulez découvrir plus la beauté du Vietnam, venez visiter alors les régions montagneuses du Nord ou du Centre, c'est très différent de Saigon j'en suis sur ^^!

Retour haut de page


Envie de réagir ? C'est par ici !



Retour haut de page

Vous aimez ce site ?
Faites ce qu'il vous plaira parmi les moyens proposés ci-dessous :

    • Ajoutez ce site à vos favoris !

      FavorisÇa ne marche pas ?
      Utilisateurs Windows ou Linux : raccourci clavier : Ctrl + D
      Utilisateurs Mac : raccourci clavier : Cmd + D
      Ou utilisez le bouton de partage ci-dessous, à droite :)
    • Informez vos amis de l'existence de NamAroundTheWorld.net
      en 1 seul clic !


    • Montrez que vous aimez NamAroundTheWorld.net, en toute discrétion et liberté, avec une méthode propre à ce site !
      Anonyme et non diffusé sur d'autres sites.



      217 personnes aiment
      NamAroundTheWorld.net
      !
      Et vous ?




Site construit à l'aide d'un marteau, un burin et quelques lignes de code, créé de zéro et fait maison par une débutante auto-formée en web développement et webdesign - NaM - à l'aide :
- des tutos d'Open Classrooms - du logiciel libre Notepad++ - d'un autre logiciel libre Gimp pour retouches photo et créations graphiques - et de beaucoup de volonté ! :)
Affichage optimisé sous Firefox.
Site propulsé par moi-même :)
Copyright 2010-2016 © www.namaroundtheworld.net, tous droits réservés.
En dehors des deux gifs animés et libres de droits, figurant dans la sidebar de gauche (menu) - des fonds de cartes publiés dans le domaine public et venant du site Commons.Wikimedia.org, utilisés pour la création des cartes personnalisées et publiées sur ce site - ainsi que les images menant à des sites extérieurs, TOUT le contenu de ce site - textes, photos, images, cartes customisées, design - est la propriété exclusive de NamAroundTheWorld.net, à moins d'une indication contraire mentionnée.
Merci de me contacter pour toute éventuelle réutilisation d'un contenu, à condition que ce soit à titre non commercial.