Site qualitatif de partage et d'aide à la mobilité internationale : carnets et photos de voyages, dossiers spéciaux destinations, liens et outils, trucs et astuces voyage, sensibilisation à l'environnement...

Vous êtes ici : Accueil >> Enjeux environnementaux et développement durable >> WWF >> Rapport Planète Vivante 2008


En 2030, deux planètes seront nécessaires pour l'humanité

Baie d'Hanoï au Vietnam en 2050 (cartoon) | Hanoï bay in Vietnam in 2050 (cartoon)

Baie d'Hanoï au Vietnam en 2050 (cartoon)
© WWF/ Thomas Redregoo

Au rythme de sa consommation actuelle, l'humanité aura besoin de deux planètes au début de la décennie 2030 pour répondre à ses besoins, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). La France, quant à elle, excède de 62% sa capacité par personne.


Forêts du Grand Mékong
© WWF

Forêts du Grand Mékong | Greater Mekong's forests

La pression de l'humanité sur la planète a plus que doublé au cours des 45 dernières années, selon le rapport Planète vivante 2008 du WWF. En cause : la croissance démographique et l'augmentation de la consommation individuelle. Désormais, l'empreinte écologique de l'humanité excède de 30% les capacités de la planète à se régénérer.

Il faudra donc deux planètes au début de la décennie 2030 pour répondre aux besoins de l'humanité si la consommation se poursuit au rythme actuel. Cette surexploitation épuise les écosystèmes et les déchets s'accumulent dans l'air, la terre et l'eau. La déforestation, la pénurie d'eau, le déclin de la biodiversité et le dérèglement climatique, provoqué par les émissions de gaz à effet de serre, "mettent de plus en plus en péril le bien-être et le développement de toutes les nations", explique le WWF.


Rhacophorus reinwardtii est une espèce de grenouille trouvée au Laos
© Thomas Calame

Grenouille du Laos | Lao frog

L'empreinte écologique de la France excéde en 2005 de 62% sa capacité par personne, souligne le WWF. Elle a augmenté de 85% entre 1961 et 2005 pour atteindre 4,9 hectares globaux (terre et mer) par personne, alors que la bio-capacité du pays est évaluée à 3 ha. Selon le WWF, cette hausse brutale pour la France s'explique surtout par "l'empreinte carbone", c'est-à-dire la surface de planète nécessaire pour absorber les émissions de CO2 produites et par la surface occupée par le bâtiment et les infrastructures. Cette tendance à la hausse est observée de la même façon dans la plupart des pays de l'OCDE. A l'inverse, l'Allemagne qui présente encore une empreinte relativement élevée (deux fois supérieure à sa bio-capacité), réussit cependant à la faire diminuer de façon régulière depuis les années 1980.


Etendue verte entre le Parc National de Bach Ma et la Réserve Naturelle de Phong Dien à Thua Thien
Hue Province du Centre du Viêt Nam.
© WWF / Hue Green Corridor Project

Etendue verte au centre Vietnam | Green corridor in center Vietnam

L'"Indice planète vivante", un outil mis au point afin de mesurer l'évolution de la biodiversité mondiale et portant sur 1.686 espèces de vertébrés dans toutes les régions du monde, a diminué de près de 30% au cours des 35 dernières années, précise par ailleurs le rapport. Au vu du déclin de cet indice, "il semble de plus en plus improbable d'atteindre l'objectif pourtant modeste visé par la Convention de Rio sur la diversité biologique de réduire l'érosion de la biodiversité mondiale d'ici 2010", déduit le WWF.


Récifs de corail menacés par la pêche non durable.
Plus de zones marines protégées sont nécessaires pour assurer leur survie.
© WWF / Songpol Tippayawong

Corail menacé | Coral in danger

Une troisième mesure, "l'empreinte d'eau" qui évalue la pression sur les ressources en eau à l'échelon national, régional ou mondial, montre qu'une cinquantaine de pays sont actuellement confrontés à un stress hydrique modéré ou grave, selon le WWF. Le nombre de personnes souffrant de pénuries d'eau toute l'année ou de manière saisonnière devrait augmenter en raison du changement climatique, ajoute l'organisation.


Voir le rapport complet : - .pdf - 48p.

Lac Tonle Sap, Cambodge | Tonle Sap lake, Cambodia

Le lac Tonle Sap est l'élément vital du Cambodge, fournissant la source la plus importante de protéine animale pour sa population.
© WWF Greater Mekong

Retour haut de page



Articles complémentaires :

Ethique, Nam around the world | NaM around the world's ethicEthique NaM around the world Rapport Planète Vivante 2010 | Living Planet Report 2010Rapport Planète Vivante 2010 Rapport Planète Vivante 2012 | Living Planet Report 2012Rapport Planète Vivante 2012 Derniers articles du WWF France | WWF France latest newsDerniers articles du WWF France

Vos commentaires


Soyez le premier à laisser une trace de votre passage !

Retour haut de page


Envie de réagir ? C'est par ici !



Retour haut de page

Vous aimez ce site ?
Faites ce qu'il vous plaira parmi les moyens proposés ci-dessous :

    • Ajoutez ce site à vos favoris !

      FavorisÇa ne marche pas ?
      Utilisateurs Windows ou Linux : raccourci clavier : Ctrl + D
      Utilisateurs Mac : raccourci clavier : Cmd + D
      Ou utilisez le bouton de partage ci-dessous, à droite :)
    • Informez vos amis de l'existence de NamAroundTheWorld.net
      en 1 seul clic !


    • Montrez que vous aimez NamAroundTheWorld.net, en toute discrétion et liberté, avec une méthode propre à ce site !
      Anonyme et non diffusé sur d'autres sites.



      217 personnes aiment
      NamAroundTheWorld.net
      !
      Et vous ?




Site construit à l'aide d'un marteau, un burin et quelques lignes de code, créé de zéro et fait maison par une débutante auto-formée en web développement et webdesign - NaM - à l'aide :
- des tutos d'Open Classrooms - du logiciel libre Notepad++ - d'un autre logiciel libre Gimp pour retouches photo et créations graphiques - et de beaucoup de volonté ! :)
Affichage optimisé sous Firefox.
Site propulsé par moi-même :)
Copyright 2010-2016 © www.namaroundtheworld.net, tous droits réservés.
En dehors des deux gifs animés et libres de droits, figurant dans la sidebar de gauche (menu) - des fonds de cartes publiés dans le domaine public et venant du site Commons.Wikimedia.org, utilisés pour la création des cartes personnalisées et publiées sur ce site - ainsi que les images menant à des sites extérieurs, TOUT le contenu de ce site - textes, photos, images, cartes customisées, design - est la propriété exclusive de NamAroundTheWorld.net, à moins d'une indication contraire mentionnée.
Merci de me contacter pour toute éventuelle réutilisation d'un contenu, à condition que ce soit à titre non commercial.